Communiquer – 6 : En interaction permanente avec le monde ?

par / mardi, 12 juillet 2011 / Publié dansCommuniquer, Pédagogie

En interaction permanente avec notre environnement qui lui même interagit sur nous…

Tout en nous est en interaction…

Les choses deviennent très intéressantes lorsque l’on prend conscience du lien entre nos perceptions et nos pensées… puis entre nos pensées et nos émotions,  nos émotions et nos besoins… nos pensées et notre comportement…. entre nos paroles et nos pensées…

Et elles deviennent riches lorsque notre conscience s’ouvre sur  la rétro-action de notre environnement sur nous même et inversement.

Nous sommes un élément de la systémique globale et nous prenons conscience que si nous souhaitons communiquer, bien communiquer en conscience -puisque nous communiquons que nous le veillons ou pas… – c’est à dire… comme nous l’avons vu précédemment :

  1. Créer une relation
  2. Informer
  3. Influencer

il va nous falloir être efficace et nous appuyer sur les principaux leviers…

Des leviers multiples…

Les leviers primordiaux et essentiels sont ceux de la conscience de ces différentes interactions, de la maîtrise des effets indésirables, du traitement si nécessaire des dysfonctionnements parasites, du lâcher prise et de la confiance dans le « système » en nous même… de la connaissance de nos compétences , de notre potentiel et de nos limites actuelles…

En un mot le développement personnel par un travail sur soi est la clé essentielle de notre interaction avec le monde.

Nous qui sommes si prompt à vouloir changer les autres, à vouloir changer le monde, à dicter les choix aux plus faibles, à réagir aux évènements et contrariétés…

Deux axes possibles pour enrichir nos interactions :

  • La seule personne qu’il nous est possible de changer est… nous même…
  • Et la seule action qu’il nous est possible de faire, c’est nourrir notre relation à l’autre….

Facile à énoncer, beaucoup plus difficile à réaliser… car de l’intention à la réalisation… du savoir à la conscience… de la conscience à la réalisation potentielle, de la réalisation forcée au changement en profondeur… du changement à la création d’une nouvelle nature… il  a du chemin… et cela nécessite du temps…

Il nous faut donc nous armer de patience et de ténacité et surtout… ancrer en nous les bénéfices de ces changements successifs comme autant de sources de motivation pour notre persévérance.

Et des miracles nous attendent, ils jalonnent notre chemin, si tenté que nous soyons en ouverture pour percevoir les bonnes choses que nos efforts nous apportent…

Autant vous dire qu’avec un Coach, ça va bien mieux !

Laisser un commentaire

TOP